40 kg plus tard…

40 kg plus tardEn 1991, je dépassais les 100 kg pour ne plus jamais descendre en dessous. En 2003, je pesais 132 kg (photo de gauche). Puis, aux hasards de la vie, j’ai perdu du poids par paliers: après une première rupture en 2003, après une autre rupture en 2010, puis quelques kilos par-ci par-là, lorsque j’ai décidé de commencer me respecter il y a quelques années.

Puis, il y a quatre mois, j’ai changé mon mode d’alimentation. Pour rappel (lire ici), j’ai suivi les bases d’un régime que l’on appelle parfois « Paléo » pour paléolithique. Pour en savoir plus sur le sujet, je vous recommande la lecture du livre de Julien Venesson « Nutrition Paléo » qui vous éclairera, avec tous les appuis scientifiques nécessaires, sur le bien fondé de ce mode d’alimentation. En résumé, j’ai rayé de mon alimentation tous les produits laitiers, les sucres libres, ainsi que les céréales et légumineuses et bien sûr tous les plats préparés. Ca me laisse des variétés infinies de légumes, fruits, la viande et les abats, le poisson et les fruits de mer, ainsi que le miel et, petite exception à la règle, le chocolat noir 85% (ou plus).

Je bois de l’eau, du thé, du roibos, du café, du vin rouge, et je me permets de temps en temps quelques écarts comme la Clairette de Die, un bon rhum, ou bon vin blanc liquoreux.

Ma perte de poids a ralenti, comme je le prévoyais. Tout simplement parce que je ne fais presque plus de sport, et qu’en cette période d’inactivité, je mange beaucoup de chocolat noir 🙂

Le bilan après quatre mois de régime paléo est une perte de 13kg, qui m’a amené de 104kg le 20 juillet à 91kg cette semaine.

Ce qui a fondamentalement changé ?

Avant, lorsque je faisais très attention à ce que je mangeais, et que je faisais du sport, mon poids était stable. Dès que j’arrêtais le sport, ou que je relâchais mon attention sur les quantités et les fringales, je prenais du poids.

Aujourd’hui, si je me laisse allé à vivre, que je ne bouge pas trop, mon poids est stable. Dès que je fais du sport, que je mange moins de chocolat noir, mon poids recommence à descendre.

Je n’ai aucun doute qu’il se stabilisera de lui-même lorsque j’aurai atteint mon poids de forme. Et c’est quand celui-ci sera atteint que je saurai à combien de kg il se situe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *