Quelle alternative pour Whatsapp ?

Maintenant que Facebook a mis la main sur Whatsapp pour une somme astronomique, on est en droit de s’inquiéter de ce qu’il va advenir des messages échangés dans le passé, et ceux qui seront émis dorénavant. Il y a fort à parier que Facebook ne va pas se contenter d’héberger nos messages pour nos beaux yeux. S’ils investissent 16 milliards de dollars dans un service gratuit, on peut penser qu’ils comptent récupérer cet argent d’une façon ou d’une autre en utilisant ces données.

Pour remettre les choses en perspective, 16 milliards de dollars, c’est l’équivalent de 30 ans de salaire pour 10’000 personnes à 5000 francs par mois.

L’objectif dans la recherche d’une alternative est de trouver un produit et un service ouvert  (c’est à dire que n’importe quel développeur peut en consulter le coeur et vérifier qu’il n’y a pas mauvaises intentions derrière).

J’en ai trouvé un en particulier qui répond à ce critère, et pas seulement. Cette application s’appelle TELEGRAM et est disponible sur Android et sur iPhone (faites la recherche dans votre store). Voici les points à retenir:

  • L’installation et l’utilisation de TELEGRAM est identique à Whatsapp, donc pas de nouvelles choses à apprendre
  • TELEGRAM propose une fonctionnalité de conversations secrètes. Dans ce mode, les messages ne transitent pas par le serveur. Ils passent directement entre l’émetteur et le récepteur.
  • TELEGRAM existe pour iPhone et Android. Des logiciels compatibles existent pour Windows, Linux et Mac, ainsi que pour Windows Phone.
  • TELEGRAM utilise un protocole ouvert, ainsi que des API ouvertes. Cela implique que d’autres développeurs peuvent créer des applications compatibles, et c’est grâce à cela qu’il existe des versions Windows, Linux et Mac.
  • TELEGRAM peut être installé sur plusieurs appareils. Il suffit à l’installation de donner toujours le même numéro de mobile, même si c’est une tablette qui n’a que du Wifi, ou un ordinateur. Le serveur vous renvoie un SMS pour vérifier votre numéro, et si vous ne réagissez pas, le serveur vous appelle pour validation. Vous recevez ensuite un message vous annonçant qu’un nouvel appareil a ouvert une session.
  • TELEGRAM encrypte tous les messages. Comme ils sont codés, il est impossible pour quelqu’un de les intercepter et d’en lire le contenu.
  • TELEGRAM n’est pas un produit à vocation commerciale. Ses initiateurs, les frères Pavel et Nikolai Durov. L’un a financé le projet, le second en est le responsable technologique.

Pourquoi faire confiance à TELEGRAM ? Pour comprendre, il faut saisir ce que veut dire « Open Source », et « Open Platform ». Si Coca Cola était « Open Source », n’importe quel chimiste pourrait savoir ce que la recette contient, s’il y a des produits dangereux ou non pour la santé, la quantité de chaque produit, et n’importe quel entrepreneur pourrait à son tour produire et vendre du coca cola. L’intérêt d’un produit Open Source est que n’importe qui peut vérifier ce qu’il se passe à l’intérieur, et peut s’en servir pour faire un logiciel équivalent compatible.

De plus, si quelqu’un développe un logiciel basé sur ces sources, il a l’obligation de mettre à disposition ses modifications selon les mêmes conditions.

Cela n’empêche pas une société de pouvoir faire de l’argent avec l’open source. Simplement, ce n’est plus le logiciel que l’on vend, c’est l’expertise qu’il y a autour, le support, les services. C’est ainsi que Red Hat, une société qui ne travaille qu’avec de l’Open Source, peut faire de l’argent.

Alors, a vos stores, et installez TELEGRAM afin de préparer un monde plus ouvert, dans le respect de ce qu’est Internet depuis sa naissance, une plateforme gratuite, ouverte à tous, et transparente.

TELEGRAM pour iPhone
TELEGRAM pour iPhone
Telegram pour Android
TELEGRAM pour Android

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour Windows et Mac, vous pouvez essayer cette version: http://tdesktop.com/

Je l’utilise, elle fonctionne bien, toutefois, il faut noter qu’elle est en version « Alpha », ce qui veut dire qu’elle peut présenter des bugs importants. Je n’en ai pour l’instant encore rencontré aucun.

 

9 réflexions sur “Quelle alternative pour Whatsapp ?

  1. Coucou,
    Merci pour les infos. Ceci dit, comme je suis vraiment une flèche, et que je ne comprends strictement rien à l’anglais, je suis dans l’impasse pour arriver à installer Telegram sur mon ordinateur (windows 7) mon Surface (windows8) Ma tablette (?) et mon appareil photo connecté avec un data.
    De plus quand je veux copier-coller les informations données pour d’indiquer les causes de mes échecs afin de les coller dans un moteur de traduction, il ne me laisse pas faire.
    C’est vraiment pas simple. Si je sais que je ne suis pas extrêmement réveillée en matière de nouveautés, je sais aussi que je ne suis pas la plus pomme… ceci explique peut être pourquoi la facilité de FB a tant séduit…

  2. Salut Akim,
    Je me permet de relever une coquille importante dans ton post.
    Les licences Open Source (telles que GPL, Apache, MIT, …) n’interdisent pas la vente des logiciels licenciés. Certaines requièrent de partager les sources lorsqu’on les modifie, et elles sont plus ou moins permissive concernant les modifications, le « sous-licencement » et autres permissions et restrictions.
    Plus de détails précisions (en anglais) : http://choosealicense.com/

    Autrement, très bon post !
    J’utilise moi-même Telegram depuis quelques jours, à ma plus grande satisfaction !

  3. Merci pour cette clarification en effet d’importance, Daniel. Je vais corriger mon article en conséquence. Il est vrai qu’on confond souvent Open Source et gratuité.

  4. Merci pour ce commentaire. J’ai fait quelques recherches après ma conversation avec Xavier Bloch, et j’ai vu que seulement les API étaient ouvertes, mais pas le reste… En effet, ce n’est pas ce qu’on peut appeler ouvert sur l’ensemble. Le problème de Whispersystems sera le même que toutes les autres messageries de ce genre: Difficile à démocratiser tant Whatsapp est répandu, et les gens n’aiment pas le changement, et encore moins comprendre pourquoi il faudrait changer.

  5. J’avais acheté sur l’Applestore une application toujours en fonction, qui s’appelle « Threema ». Pourquoi n’en parle-t-on pas ici?
    Elle a plein d’avantage, notamment celui (dit-on) de ne pas soumettre les relations qu’elle gère à des groupes situés en Amérique ou en Asie…

  6. Bonjour Malcotti,

    Parce que ce n’était pas le sujet de l’article, tout simplement 🙂 J’ai découvert Telegram et l’ai trouvé très facile à prendre en main lorsqu’on est habitué à Whatsapp. D’autre part, Telegram est gratuit, et Threema ne l’est pas. Pour de bonnes raisons. Mais rappelons-nous qu’il s’agissait, au moment d’écrire l’article, de donner une alternative au logiciel de messagerie le plus répandu au monde, principalement parce qu’il était le premier gratuit de ce genre. Threema, par le fait qu’il est payant, ne pourra jamais concurrencer directement Whatsapp, à moins que celui-ci devienne payant, comme Facebook s’en garde la possibilité en prétendant renouveler un « abonnement gratuit d’une année » à chaque année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *